Vous êtes ici : [Kézako ?] [Retour Accueil]

Quelques explications Quelques-unes de mes réalisations Curriculum Vitae Vous proposez un CDI ? Contactez-moi !Retour à la page d'accueil
Petit plat

Pourquoi "Cuistot de l'info" ?

Parce que la cuisine et l'écriture ont de nombreux points communs, notamment celui de nourrir. La diversité des ingrédients et l'art de les préparer en font partie. Un contenu doit, dans l'ordre (et dans l'idéal), donner envie d'être mangé (savouré ou dévoré), être digeste, accessible et rester dans les mémoires. On retiendra un plat pour plein de raisons : son goût, son originalité, ses couleurs... Et un plat retenu est un restaurant qu'on a envie de faire connaître ! Au cuistot de jouer selon la stratégie adoptée : plaire au plus grand nombre ? cibler un certain public ? proposer plusieurs menus selon les budgets ? Autant d'orientations qui se décident généralement en équipe.
Parce que j'aime rédiger, argumenter, exprimer, structurer et agrémenter des idées, tout comme j'aime les éplucher, les décortiquer, les laisser reposer, les décorer et les servir.
Parce qu'en amont de la rédaction et d'une recette aboutie, il y a des êtres humains et une mission : faire le lien entre le producteur et le consommateur.
Parce que je ne veux pas être prisonnière d'un intitulé de poste. Pourquoi dire adieu aux métiers que je ne connais pas encore ? Les compétences, l'ouverture, la sociabilité, l'adaptabilité, l'envie d'apprendre et la volonté peuvent me pousser vers d'autres horizons. Peut-être verrez-vous au travers de ces quelques pages le profil idéal pour un poste auquel je n'ai jamais pensé ? Discutons-en !

Cuisiner son prochain

C'est l'une des tâches du rédacteur ! Qu'il s'agisse de rédaction web (conception et animation de sites internet, intranet, extranet), de rédaction marketing (plaquettes de présentation, titres accrocheurs, newsletters, etc.), de rédaction technique (conception de guides utilisateurs, notices, etc.), ou encore de traduction, nous devons bien connaître notre sujet. Des recherches plus ou moins poussées sont souvent nécessaires, mais l'écoute, les questionnements, l'échange et l'assimilation font partie des ingrédients essentiels d'un contenu réussi.
D'autres qualités sont indissociables de la panoplie : l'ouverture d'esprit, l'aisance relationnelle, le tact, la diplomatie, la curiosité, l'esprit de synthèse, la capacité d'adaptation et bien sûr l'aisance rédactionnelle.